× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Les États-Unis intentent une action judiciaire contre Volkswagen et ses filiales Porsche et Audi pour "violation" des lois américaines antipollution. Matthias Müller, patron du groupe, se rendra aux États-Unis la semaine prochaine pour rencontrer "des dirigeants politiques".
 

Nouvelle conséquence du scandale Volkswagen: le groupe allemand devrait proposer aux clients américains de racheter ou d’échanger 115.000 voitures concernées par le scandale des moteurs truqués, soit 20% du parc concerné.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire