Le site américaine engrangerait déjà une centaine de millions d'euros de revenus en France
 

La start-up américaine a mis en place un montage d'optimisation utilisant plusieurs paradis fiscaux, comme Jersey, le Delaware, et l'Irlande.

Votre opinion

Postez un commentaire