PSA pourrait abandonner la piste menant au chinois Dongfeng.
 

Selon les informations de BFM Business, PSA réfléchirait à vendre la moitié de sa filiale bancaire, une opération qui pourrait lui rapporter 1,5 milliard d'euros. Un partenariat avec le chinois Dongfeng passerait au second plan.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Compte tenu de l'incurie de ce gouvernement ce n'est pas plus rassurant de les voir au capital de PSA plutôt qu'un groupe Chinois.

  • RACOL
    RACOL     

    Peugeot disparaîtra comme le reste, c'est français

Votre réponse
Postez un commentaire