Le patron de Mitsubishi a préféré partir.
 

Le constructeur automobile est au cœur d'un vaste scandale de fraude. Tetsuro Aikawa et son adjoint ont décidé de jeter l'éponge.

Votre opinion

Postez un commentaire