Facebook avait notamment été accusé de faciliter la diffusion de fausses informations lors de l'élection présidentielle américaine
 

16 rédactions vont participer au projet CrossCheck de Google destiné à chasser les fausses informations circulant en ligne. Critiqué lors de l'élection présidentielle américaine, Facebook va lui lancer son programme de fact-checking avec 8 médias français.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire