Tokyo Robot.jpg
 

Le parlement européen souhaite que la commission dote les robots les plus sophistiqués d'un statut juridique de "personnes électroniques". Objectif: obliger leurs utilisateurs à s'assurer contre les dommages qu'ils causeraient et, même, les contraindre à financer la protection sociale.

Votre opinion

Postez un commentaire