fdj
 

Le gouvernement compterait annoncer à la mi-mai l'introduction en Bourse la moitié du capital de la Française des jeux, selon les informations du JDD. A terme, l'Etat n'aurait plus qu'un quart du capital de l'entreprise, une part suffisante pour exercer une minorité de blocage. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire