× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
">
Selon certains vendeurs, FCA s'est mis d'accord pour verser des primes à certains de ses commerciaux afin d'augmenter artificielllement les chiffres mensuels de ventes aux Etats-Unis.
 

Fiat Chrysler est accusé aux États-Unis d'offrir des primes à ses vendeurs pour qu'ils déclarent des fausses ventes de véhicules. Son cours chute à la bourse de Milan. Fiat estime ces accusations "infondées".

Votre opinion

Postez un commentaire