En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Selon certains vendeurs, FCA s'est mis d'accord pour verser des primes à certains de ses commerciaux afin d'augmenter artificielllement les chiffres mensuels de ventes aux Etats-Unis.
 

Fiat Chrysler est accusé aux États-Unis d'offrir des primes à ses vendeurs pour qu'ils déclarent des fausses ventes de véhicules. Son cours chute à la bourse de Milan. Fiat estime ces accusations "infondées".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire