Renault Nissan Fiat Chrysler
 

La future entité serait détenue à 50% par les actionnaires du groupe italo-américain et à 50% par ceux du groupe Renault. Le constructeur français va étudier l'offre.

Votre opinion

Postez un commentaire