Plus de la moitié de la somme annuelle fixée à Copenhague en 2009 a été versée lors de l'exercice 2014.
 

Les pays en développement ont conditionné la signature d'un éventuel accord sur le climat à Paris au respect des engagements financiers annoncés par les pays du Nord. Un rapport de l'OCDE paru mercredi souhaite les rassurer. 

Votre opinion

Postez un commentaire