Mis à jour le
PPR a annoncé de bons résultats pour 2012. Seule ombre au tableau : la Fnac, que le groupe français souhaite introduire en Bourse.
 

Avec un chiffre d’affaires en recul de 2,1% à taux de change comparable, la Fnac pèse lourdement dans les résultats du groupe français PPR, qui souhaite s’en séparer.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire