En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les rapports se sont tendus entre Elise Lucet et sa direction
 

La périodicité des magazines d'information de France 2 reste finalement inchangée, et seulement trois postes sont supprimés, au lieu des dix envisagés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    "Delphine Ernotte avait alors placé Elise Lucet à la tête du magazine. Celle-ci avaient développé les sujets d'investigation, comme sur l'affaire Bygmalion ou Pénélope Fillon". Quand ils auront compris que les Français en ont marre des journalistes gauchistes peut-être que les audiences remonteront

  • beaudolo
    beaudolo     

    3 postes touchés au lieu de 10 mais cela est très important, combien d'entreprises qui ont supprimé 3 postes ont-elles fait la une des médias? Oui mais voilà les journalistes utilisent leur média pour se défendre, comme si ils en étaient les propriétaires

  • dano54
    dano54     

    Encore une intouchable ! Décidément les socialistes ont encore du pouvoir !

Votre réponse
Postez un commentaire