× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Jean-Marc Ayrault est en visite en Chine depuis jeudi 5 décembre.
 

En visite en Chine, le Premier ministre français s’est félicité de la coopération entre Paris et Pékin dans le domaine du nucléaire. Un contrat pour deux nouveaux réacteurs EPR est en négociation.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Raimu 30
    Raimu 30     

    Et pourquoi pas ? Si nous pouvons exporter notre savoir faire en matière de Nucléaire Civil pour produire l'Energie dont la Chine a besoin, cela leur permettra dans le même temps de réduire leurs centrales à charbon ou à fuel qui polluent l'atmosphère de notre Planète. Et en plus, cela fera rentrer beaucoup d'argent dans nos Finances pour rembourser la Dette. Par ailleurs, je suis au regret de décevoir nos braves Ecolos franchouillards, mais ni Hollande ni quelqu'un d'autre ne fermera la Centrale de Fessenheim avant une bonne trentaine d'années ! La raison est très simple, c'est que nous sommes trois pays à être propriétaires de cette Centrale , la Suisse, l'Allemagne, et la France, chacun à 33% , et ni la Suisse ni l'Allemagne ne veulent fermer. Donc le problème est réglé pour au moins 30 ans. CQFD !!

  • gussaoc
    gussaoc     

    Heu c'est qui pour faire les yeux dous au 2,5 escrologiques qui parlait de sortir du nucléaire?

  • Observatoire du nucleaire
    Observatoire du nucleaire     

    Si les journalistes avaient encore le temps de travailler correctement, ou si leurs chefs les laissaient faire, ils commenceraient pas enquêter sur les PERTES FINANCIÈRES causée par la vente (ou plutôt le bradage) des deux premiers EPR accompagné d'une engagement à fournir le combustible...

Votre réponse
Postez un commentaire