× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Gemalto RET - Kenzo Tribouillard - AFP.jpg
 

Le leader français des cartes à puces rejette ce mercredi l'offre de rachat de 4,3 milliards d'euros formulée par le groupe informatique Atos.

Votre opinion

Postez un commentaire