general electric
 

En plein démantèlement, General Electric renie les promesses de son ancien patron Jeff Immelt qui voulait faire du gigantesque conglomérat américain, un nouveau géant du logiciel. Aujourd’hui il se sépare de ses activités digitales.

Votre opinion

Postez un commentaire