General Electric
 

General Electric a annoncé au gouvernement qu'il ne pourrait pas créer 1000 emplois en France d'ici la fin de l'année. Il avait pris cet engagement il y a 4 ans, après le rachat d'Alstom. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire