La réunion de Bercy a débouché sur "quelques avancées"
 

Les deux constructeurs automobiles ont porté leurs engagements de commandes de trois à cinq ans. De son côté, le repreneur potentiel GMD refuse toujours d'augmenter le nombre de salariés conservés comme le réclament les syndicats. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire