× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Au total, près d'une centaine de personnes, qui ont pu collecter une masse considérable de données informatiques - "plusieurs téra-octets" - "au moins autant que Panama Papers peut-être même plus", a estimé le procureur national financier lors de l'émission le "Grand Rendez-vous" Europe 1/I-Télé/Le Monde.
 

Pour Eliane Houlette, chef du parquet national financier, des masses de données informatiques considérables ont été collectées sur Google par une centaine d'enquêteurs. Cela prendra des mois à exploiter, selon elle, expliquant le luxe de précautions prises par son service pour enquêter.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • VoxPop
    VoxPop     

    C'est ridicule... Travailler hors connexion pendant 1 an, quelle perte de temps... Notre argent est décidément bien dépensé ! Ils feraient mieux de revoir la fiscalité intra-communautaire au lieu de nous prendre pour des perdries. C'est le manque d'harmonisation fiscale qui conduit les multinationales américaines et européennes à utiliser les failles du système. Mais laissons-leur cette petite victoire, ces pauvres inspecteurs doivent être heureux de revenir aux outils du 21eme siècle...

  • michel424
    michel424     

    Est-ce à Mme HOULETE de donner toutes ces informations ???

Votre réponse
Postez un commentaire