En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les consommateurs américains en difficultés financières sont très exposés aux publicités d'offres de prêts sur salaires.
 

Aux Etats-Unis, les "payday loan" permettent aux salariés qui sont dans le rouge de couvrir leurs découverts. Mais à des taux très élevés. Google a annoncé ce mercredi ne plus accepter les campagnes de ces prêteurs qui profitent des difficultés financières de certains Américains.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire