Google a nié les accusations de discrimination salariale.
 

Trois anciennes salariées du géant américain ont déposé plainte jeudi en Californie. Elles estiment avoir été moins bien rémunérées que leurs collègues de sexe masculin.

Votre opinion

Postez un commentaire