× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Le grand stade voulu par Jean-Michel Aulas va bien voir le jour.
 

L'OL a officiellement bouclé le financement de son stade, mardi 30 juillet, par une émission obligataire de 80 millions d'euros. Pierre Moscovici a fait le déplacement pour saluer un projet unique en France.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Weber Jean
    Weber Jean     

    Il est parfaitement dégueulasse à l'heure du début des difficultés économiques qui entraineront inévitablement nombre de drames, des vies raccourcies que de prétendus gestionnaires qui ne vivent que par des coups financiers, nos politiques sont à côté de leurs pompes en cautionnant des montages financiers liés à ce qui n'est pas vital.

  • Gerland
    Gerland     

    vous dites stade entièrement privé, jugez donc :
    Les infrastructures spécifiques pour l’accès à l’OL Land à Décines couteront entre 300 à 400Millions d’Euros (environ 800€ par foyer fiscal).
    La subvention de l'Etat de 20M€ prélevé sur le budget du CNDS.
    Le Grand-Lyon Gérard Collomb brade des terres (jusqu'à présent déclarées agricoles, aujourd'hui constructibles) sur la commune de Décines (50ha en grande partie propriété de la collectivité, à ~ 40€/m²), ce qui permettra à l'OL Groupe de faire une confortable plus-value en les revendant constructibles depuis la révision du PLU (+ value de ~100M€).
    Le Conseil Général du Rhône a apporté sa caution sur un emprunt obligataire de l’OL Groupe au Groupe Vinci pour un montant de 40M€.
    La CDC (Caisse des Dépôts en Consignation) fait un prêt de 32M€ alors qu'elle devrait financer le logement social et les PME.
    Il faut se souvenir que l'OL Groupe a perdu sur les 4 derniers exercices plus de 100M€.
    L'Etat et les collectivités soutiennent un système qui prend l'eau de toutes parts, le sport-business dont le foot professionnel est l'emblème.

Votre réponse
Postez un commentaire