× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
EasyJet
 

Le directeur général de la compagnie à bas coûts, Johan Lundgren, estime que les perturbations liées aux grèves et  intempéries ont coûté 25 millions de livres à EasyJet. Il dénonce un mouvement qui viole l'une des "quatre libertés de l'UE".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire