Guillaume Pepy et Elisabeth Borne
 

Le patron de la SNCF et la ministre des Transports s'accordent pour fustiger le mouvement de grève perlée qui s'amorce lundi.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire