Mis à jour le
Dans son projet de loi sur la consommation, Benoît Hamon veut donner plus de poids aux fournisseurs.
 

Le projet de loi sur le consommation, présenté ce 2 mai en Conseil des ministres, concerne aussi les agriculteurs et les industriels de l'agroalimentaire. Il prévoit des renégociations de leurs tarifs en fonction de l'évolution des prix des matières premières.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Ooooooh que je suis triiiiiiste pour les hypers... La rue au champs de Belgique va être triiiiiste...

  • Manu11
    Manu11     

    pan de décision de goche.............................

  • Manu11
    Manu11     

    pan de décision de goche.............................

  • Manu11
    Manu11     

    ce projet de loi est encore une arnaque de gauche. Qui vont décider si une class action ,sera déposée? une association et la justice. Qui maitrisent ces deux communautés qui piquent l'argent des contribuables ? Les gauchistes. J'ai tout compris encore un pas de décisions pour la goche

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    tiens ? Doudou va venir nous pleurer un coup dans les oreilles, bientôt.. :))

Votre réponse
Postez un commentaire