× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
François Hollande ne veut pas que le capital d'AccorHotels ne soit que chinois.
 

Le groupe chinois Jin Jiang, premier actionnaire du groupe, voudrait monter encore un peu plus au capital. Une décision qui inquiète.

Votre opinion

Postez un commentaire