Nicolas Hulot a reconnu une "divergence de vision" avec Emmanuel Macron
 

Invité au 20h de France 2, le nouveau ministre de la Transition énergique et solidaire a confirmé la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne. Il a aussi affirmé que "l'on ne pourra se passer demain matin du nucléaire".

Votre opinion

Postez un commentaire