Mis à jour le
Ikea, dont le gros de l'activité est en Europe, souligne que la Chine reste l'un de ses marchés en plus forte croissance, aux côtés de l'Australie, du Canada et de la Pologne.
 

Le numéro un mondial de l'ameublement a vu ses ventes annuelles progresser de 7% à 34,2 milliards d'euros, grâce notamment à la Chine et aux États-Unis. Il doit s'attaquer à l'immense marché indien cette année.

Votre opinion

Postez un commentaire