× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Emmanuel Macron veut voir "la première étape d'un redressement nécessaire chez Areva"
 

A la veille d'annonces sur le plan de redressement du groupe nucléaire français, Emmanuel Macron a tenté de rassurer les salariés de l'entreprise, ce mardi 3 mars.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Le carnage social c'est quand vous avez augmentez les impôts de la classe moyenne au profit des riches dictateurs du gouvernement.

  • korben
    korben     

    AREVA : ON MUTUALISE LES PERTES ET ON PRIVATISE LES PROFITS
    comme pour le crédit lyonnais le PS a la même réponse que l'UMP
    français , va falloir raquer une fois de plus , habituez vous

  • spid
    spid     

    ce discours me rappel celui que les ouvriers d acelor mittal ont entendus,et finalement,ils se sont retrouver a pole emploi,comme ceux de la plupart des usines en difficultés,les belles promesses la gauche sait les faire,et les entreprises en difficulte que sarko a cache en 2012,espérant être réélu

  • bob38
    bob38     

    Tout a fait d accord avec vous Gouik on ne fait pas d omelette sans casser les oeufs

  • gouik
    gouik     

    Regardez France 2 cash investigation pour comprendre ce que ce qui se passera! Le travailleur sera sacrifié au profit des actionnaires!

Votre réponse
Postez un commentaire