Jean-Marc Janaillac
 

Le président démissionnaire d'Air France a nié mardi avoir été une "marionnette" de l'État. Jean-Marc Janaillac juge "insultante" cette accusation portée contre lui dans un tract diffusé par le SNPL, premier syndicat de pilotes à Air France.

Votre opinion

Postez un commentaire