× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Jean Peyrelevade a assuré avoir déconseillé les ministres
 

L'ancien patron du Crédit Lyonnais, de 1993 à 2003, était l'invité de BFM Business. Il est également revenu sur l'affaire Tapie, en réaffirmant que le dossier a fait "l'objet d'une manipulation" au niveau de l'arbitrage qui a accordé 403 millions d'euros à l'ex-président d'Adidas.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ledilettante
    ledilettante     

    Peyrelevade ment dans cette présentation du dossier. Il n'apporte aucune preuve de manipulation. Dévoré d'orgueil, il a toujours gémi de ne pas avoir été entendu par le TA.Tous les documents dont il parle ont été lus, sans être convaincants. Il a rapidement mis toute son énergie pour rejeter l’idée d’un portage par la banque, alors que tout a été fait pour berner BT en organisant l’opacité, y compris en organisant la revente à Dreyfus par des sociétés aux iles Caïmans. Les perquisitions d’Eva Joly à la banque ont mis à jour la totalité du montage.
    Vice président du modem, et témoin impuissant de la banque combustible, : incendie du siège du CL le 5 mai 1996 et des archives de la même banque au Havre le 19 août1997 (Libé archives brulantes) ; les enquêtes avancent ?

  • Hollande007
    Hollande007     

    Peyrlevade, ancien patron du credit lyonnais, la plus grosse faillite d etat de l histoire de france!! on paye encore le passif 30 ans apres!! et ce type veut nous faire croire a sa version!!! hahahaha on rigole, il est pas tres serieux ce mec, comment se fait il qu il en veuille autant a TAPIE ?
    c est etrange, Ce type est suspect et partial c est evident, de plus il est encorte au PS

  • Max 85
    Max 85     

    De la part d'un personnage qui a escroqué plein de monde dont mr Tapie,cela fait bizarre ses révélations

Votre réponse
Postez un commentaire