× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Selon le financier, ce sont les sociétés qui doivent lever des montants démarrant à 20 millions de dollars qui risquent d’en pâtir le plus.
 

Invité sur BFM Business à l’occasion de la journée Innovation France-Israël, l’ancien associé de Xavier Niel estime que le temps est compté pour les entreprises survalorisées. Leur chute sera brutale et aura de lourdes conséquences pour les start-up.

Votre opinion

Postez un commentaire