Mis à jour le
Le constructeur automobile Saab, désormais propriétaire sino-japonaise, a perdu le procès qui l'opposait à General Motors
 

Le tribunal du Michigan a débouté le constructeur automobile suédois Saab dans sa plainte contre General Motors. Saab accusait ce denier d’avoir provoqué sa faillite, en refusant une vente avec la Chine.

Votre opinion

Postez un commentaire