Mis à jour le
François-Henri Pinault, le patron de Kering, explique le ralentissement de Gucci par une baisse des ventes en Chine.
 

Les ventes de la célèbre marque de luxe italienne ont reculé de 2,1%. L'actionnaire de Gucci, le groupe Kering, a donc décidé d'en accélérer le recentrage.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire