Mis à jour le
L'avocat de Jérôme Kerviel va tenter de démontrer que la réalité de la perte de 5 milliards d'euros de Société Générale est sujette à caution.
 

Après la cassation partielle du jugement, le nouveau procès de Jérôme Kerviel s'ouvre ce 18 juin à la Cour d'appel de Versailles. La défense de l'ex-trader va contester la réalité des cinq milliards d'euros de pertes essuyées par la banque.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire