L'aéroport de Beauvais-Tillé dépend beaucoup de sa ligne de bus.
 

En libéralisant le transport par bus, la loi Macron a mis fin au monopole dont bénéficiait le concessionnaire de Beauvais-Tillé. Un autocariste allemand veut proposer une alternative. Une catastrophe pour les finances de l'aéroport qui tente de bloquer ce concurrent.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • D'D103
    D'D103     

    Vous découvrez la loi du marché, le LIBERALISME. Vendre à perte un service, pour éliminer la concurrence. Ensuite imposons un prix fort. Qu'importe nous sommes en situation de MONOPOLE de fait. Peu importe les dégâts humains ou pour la région.

  • D'D103
    D'D103     

    Vous découvrez la loi du marché, le LIBERALISME. Vendre à perte un service, pour éliminer la concurrence. Ensuite imposons un prix fort. Qu'importe nous sommes en situation de MONOPOLE de fait. Peu importe les dégâts humains ou pour la région.

  • colt13
    colt13     

    ils sont bons les ministres

Votre réponse
Postez un commentaire