Après la décision de l'allemand Voith d'apporter ses parts, le chinois Midea dispose d'au moins 38,6% du capital de Kuka.
 

Le chinois Midea avait récemment annoncé détenir 94,55 % des actions Kuka. Les autorités allemandes ont admis mercredi que rien ne pouvait faire annuler l'acquisition. 

Votre opinion

Postez un commentaire