Mis à jour le
Guy Wyser-Pratte pourrait être condamné à une amende de 1,3 million d'euros.
 

L’Autorité des marchés financiers a requis une amende de 1,3 million d’euros à l’encontre de Guy Wyser-Pratte. L’investisseur franco-américain serait impliqué dans une affaire de délit d’initié concernant la holding Electricité et Eaux de Madagascar.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire