Luc Besson n'est pas venu défendre son cas devant le gendarme de la bourse
 

Selon le gendarme de la bourse, le studio de Luc Besson EuropaCorp a communiqué au marché des informations imprécises et inexactes. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et bien, si les gouvernants devaient payer de telles amendes à chaque fois qu'ils fournissent un chiffre bidon de croissance ou d'inversion de courbe du chômage, notre dette serait en voie d'être remboursée.

  • R1
    R1     

    J'aime bien ce que fait Luc BESSON . Mais en l’occurrence j'espère qu'il ne va pas nous faire du Sarkozy ( je sais rien, je n'ai rien vu , j'étais pas là ).

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à R1)

    Mais si c'est exactement ça : Besson s'occupe des contrats de tous ses salariés, des locations de salle, des menus des traiteurs, des déclarations d'impôts ...
    Exactement comme Sarkozy.

Votre réponse
Postez un commentaire