Tati a été placé en redressement judiciaire.
 

Le tribunal de commerce de Bobigny devait examiner ce lundi 29 mai les trois offres de reprise de la filiale du groupe Eram, qui regroupe les enseignes Tati, Fabio Lucci, Gigastore et Degrif'Mania. Finalement l'examen est renvoyé dans trois semaines.

Votre opinion

Postez un commentaire