L’Etat marginalisé dans la fusion entre Renault et Fiat

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie a obtenu de faibles concessions de la part de Renault et Fiat.
 

Les deux constructeurs négocient les dernières grandes lignes de leur projet de fusion. Ils s’engagent sur l’emploi et les usines de Renault pour satisfaire les demandes du ministre de l’Economie. Mais la gouvernance sera à la main de Fiat et de la famille Agnelli.

Reporter

Votre opinion

Postez un commentaire