"Pour le monde, on ne bougera pas" explique le cabinet de Bruno Le Maire.
 

Le gouvernement a informé les élus locaux et l’actionnaire chinois de son intention de conserver ses parts dans l’aéroport.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire