× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Sébastien Bazin le PDG d'AccorHotels
 

Le gouvernement tenterait de freiner la montée du groupe chinois dans le capital du champion hôtelier tricolore, selon le Figaro. L'État cherche notamment à obtenir de JinJiang des garanties sur son niveau de participation, actuellement à 15%.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Jmg61
    Jmg61     

    Attention
    L'Etat dans un fleuron du CAC peut être plus dangereux qu'un actionnaire chinois voir EDF voir aujourd'hui la SNCF
    Aucun dirigeant d'aujourd'hui ne connaît l'entreprise !

Votre réponse
Postez un commentaire