Martin Winterkorn avait quitté Volkswagen à l'automne 2015
 

Le quotidien allemand Bild révèle ce mercredi 4 janvier que Martin Winterkorn, qui avait dû démissionner à la suite du scandale des moteurs truqués, touche actuellement une pension de 1,1 million d'euros par an, correspondant à 70% de son dernier salaire fixe.

Votre opinion

Postez un commentaire