Le contrat avec l'Iran, qui devait porter sur 118 appareils d'Airbus dont 12 A380, se solde finalement par une commande de 100 avions dont aucun très gros porteur.
 

Le méga-contrat qu'Airbus s'apprête à signer avec Téhéran ne portera finalement sur aucun A380. Une déception relative pour l'avionneur, qui s'attendait à une réduction de commande encore plus drastique.

Votre opinion

Postez un commentaire