Uber
 

La justice européenne a estimé qu'Uber n'était pas un intermédiaire mais une société de transports. Et qu'à ce titre, il devait respecter la même réglementation à laquelle sont soumis les taxis.

Votre opinion

Postez un commentaire