× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Nouvelle manifestation de l'appétit chinois pour l'industrie allemande:  le géant de l'électroménager Midea a fait une offre de rachat sur le fabricant de robots Kuka, valorisant celui-ci plus de 4 milliards d'euros.
 

Outre-Rhin, Kuka, fournisseur de robots d'Audi et BMW, est la cible d'une offre de rachat d'un groupe chinois, déjà actionnaire à 13%. L'Allemagne laissera-t-elle échapper le contrôle de l'un de ses fleurons de l'industrie du futur?

Votre opinion

Postez un commentaire