× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Une enquête pénale a révélé la communication par Numericable d’informations erronées sur un abonné, en le désignant à tort à l'Hadopi et aux services de police et gendarmerie.
 

C'est un enfer qu'a vécu un abonné de Numericable, désigné à tort pendant deux ans à la police et à l'Hadopi pour des délits qu'il n'a jamais commis. La CNIL a averti publiquement l'opérateur, auteur de cette bourde.

Votre opinion

Postez un commentaire