× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
C'est la première attaque qu'il lance publiquement contre une grosse entreprise dépassant les 200 milliards de dollars de capitalisation boursière.
 

Nelson Peltz qui détient pour 3,3 milliards de dollars d'actions du fabricant de produits ménagers et d'hygiène (Ariel, Pampers, Gillette...) demande 13 milliards de dollars d'économies supplémentaires ainsi qu'un siège au conseil d'administration.

Votre opinion

Postez un commentaire