× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
L'avocat de la CJUE a assuré que les États membres étaient en droit d'interdire UberPop sans que la Commission européenne ne soit notifiée.
 

L'avocat de la Cour de justice européenne a assuré que les États membres pouvaient "interdire et réprimer pénalement l'exercice illégal de l'activité de transport dans le cadre du service UberPop". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire