Le maintien du leadership de Larry Ellison, son fondateur, chez Oracle, qui reste président exécutif et directeur technique, a été critiqué par des fonds de pension européens. Ils soulignent son influence sur la politique de rémunération très généreuse des dirigeants de l'entreprise.
 

Deux fonds de pension, l'un hollandais l'autre britannique, accusent le fondateur du groupe, Larry Ellison de privilégier ses intérêts et ceux de l'équipe dirigeante au détriment de ceux des autres actionnaires.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire